Appelé aussi chou-fleur Romanesco ou brocoli Romanesco en France, chou Romanesco en Italie… son appartenance semble créer quelques perturbations dans le vaste monde des crucifères.
Mais à l’œil, l’identification ne laisse place à aucune hésitation. Ses fleurettes en forme de tourelles disposées en spirale comme sur un casque à pointe donne l’impression que le Romanesco a fréquenté les extra-terrestres.
De couleur vert pâle, avec un goût légèrement noiseté, il est tout simplement délicieux et décoratif.
Il n'a été introduit sur les marchés internationaux qu'au début des années 1990.
Il s'agirait d'une variété ancienne qui était cultivée exclusivement dans la région de Rome (d'où son nom) jusqu'à ce que des chercheurs hollandais décident d’en expérimenter la culture et d’en améliorer la souche.

Pour bien le choisir, ses fleurettes doivent être vert clair et formées en couronne.
Avant de le cuisiner, il suffit de le passer sous l’eau fraîche.
Délicieux et original, quand il est cru, il aime la cuisson vapeur et le Wok.
Parce que ses fleurettes sont petites et régulières, préférez une cuisson rapide (7 à 8 minutes).
Une fois cuit, mangez-le rapidement. Sa cuisson rapide mérite d’être surveillée pour préserver la tenue de ses fleurettes et ses qualités nutritionnelles.